Émancipation des Premières nations: Activité pédagogique

Cette activité apporte aux élèves différents points de vue sur l’accord du droit de vote aux Premières nations. Ils pourront étudier des documents reflétant la position du gouvernement canadien, des Premières nations et des organismes internationaux tels les Nations-Unies. Se servir des documents primaires qui se trouvent en ligne et du texte du site web comme ressources.   

Introduction

  • Faire un historique de la Loi sur les Indiens.
  • Expliquer pourquoi cette loi a été établie.
  • Expliquer les effets de la Loi sur les Indiens:
    • Elle place le contrôle absolu de la politique, de la culture et de l’éducation des Premières nations entre les mains du gouvernement fédéral.
    • Elle établit des règlements dictant qui est Indien et qui ne l’est pas (Indien de plein droit/Indien de fait).
    • Fait le plus important pour cette activité: la Loi sur les Indiens  ne permet pas aux peoples autochtones de voter lors d’élections fédérales avant 1960, date à laquelle on leur accorde le droit de vote sans qu’ils ne perdent pour autant leur statut d’Indiens.
  • Souligner certains aspects positifs de la Loi sur les Indiens :  
    • Avant que ne soit rapatriée la Constitution en 1982 (et en excluant les traités négociés), la Loi était le seul document gouvernemental qui reconnaissait les peuples autochtones. Sans cette loi, les peuples autochtones n’auraient aucun statut particulier.  Elle leur accorde certains droits tels les droits aux services de santé, à l’éducation, au logement subventionné et à l’exemption de certaines taxes, mais ceci constitue un échange contre le droit aux terres et autres.
    • Des modifications ont été apportées à la Loi sur les Indiens, y compris la levée de l’interdiction des cérémonies et des activités de financement, l’accord du droit de vote et le projet de loi C-31 pour ré-établir le statut de certains Autochtones.
  • Encourager les élèves à effectuer des recherches préliminaires pour mieux profiter de l’activité.

Consulter les liens suivants:

  • Information sur les traités du Canada
  • Traités historiques (Affaires indiennes et du Nord Canada)

Activité

  • Tenant compte de la multitude d’opinions qui existent au sujet de l’émancipation des Premières nations, diviser les élèves en trois groupes qui représentent :
    • Le gouvernement canadien
    • Les Premières nations
    • Les Nations-Unies
  • Présenter la question tout en rappelant aux élèves que la discussion a lieu dans le contexte de la fin des années 1950, alors que les Premières nations n’ont pas encore le droit de vote.  
  • Les élèves peuvent alors consulter, en ligne,  les ressources primaires se rapportant à leur position et réfléchir aux questions suivantes :
    • De quelle façon les peuples autochtones sont-ils décrits dans vos sources?
    • Quelles raisons donne-t-on  pour appuyer ou rejeter l’accord du droit de vote aux Autochtones?   
  • Encourager vos élèves à participer à une discussion en table ronde où ils expriment leur opinion et réagissent à celles des autres. Aucun vote n’aura lieu; aucune décision formelle ne sera prise.   S’il y a un Aîné dans votre école, vous pouvez lui demander d’animer un cercle de partage.

Activités facultatives

  • On peut aborder cette activité de différentes manières. Il est possible, par exemple, de diviser les élèves en quatre groupes. Les membres du quatrième groupe deviennent des « observateurs » :
    • On indique aux observateurs qu’ils peuvent adopter n’importe quelle position au cours de la discussion, mais qu’à chaque fois qu’ils changent leur position, ils doivent se joindre physiquement au groupe qu’ils appuient.  
    • Les observateurs ont le droit de se déplacer au fur et à mesure que leur opinion change pendant le débat. Les élèves vont se rendre compte que d’un point de vue objectif, leurs arguments varient et plaisent à différentes personnes.
  • On peut aussi arrêter la discussion à mi-chemin pour que chaque groupe puisse alors adopter un point de vue différent. Cela amènera chaque groupe à apprécier les points de vue des autres groupes lorsqu’ils deviennent les leurs.

En dernier lieu, réfléchir à la discussion. Les élèves abandonnent le rôle ou le point de vue adoptés au sein de leur groupe et redeviennent eux-mêmes. Ils se demandent alors si, dans leur groupe, tous étaient d’accord ou non.   

  • Pour des activités supplémentaires, d’autres ressources sont disponibles, sur demande, au  Centre Diefenbaker du Canada.

Télécharger

À Outlook, Saskatchewan, une foule énorme regarde alors que le Chef Little Crow de la tribu des Sioux place la coiffe indienne sur la tête du Premier ministre John G. Diefenbaker et le nomme Chef Standing Buffalo.
Le Chef Little Crow de la tribu indienne des Sioux nomme John Diefenbaker, Chef Standing Buffalo
Media and Document Gallery

Images

John Diefenbaker portant une coiffe indienne

Source: Inconnue

Sujet: Canada – chef du gouvernement | Saskatchewan – Premières nations | École | Élèves

Description: John Diefenbaker, portant une coiffe indienne, en compagnie d’un groupe d’enfants autochtones de la bande Beardy Okemasis à la Old Mission School de Duck Lake.

Date de création [v./ca. 1955]

Code: MG01/XVII/JGD7448
John Diefenbaker en compagnie du Chef Mathias Joe des Capilano et d’autres à Vancouver-Nord

Source: Canada Pictures Limited

Sujet: Canada – chef du gouvernement | Colombie-Britannique – Premières nations

Description: John Diefenbaker en compagnie du Chef Matthias Joe et de trois autres membres de la bande indienne Capilano, tous en tenue de cérémonie, dans la circonscription Coast-Capilano de Vancouver-Nord, pour l’élection fédérale de 1958.

Date de création Mars 1958

Code: MG01/XVII/JGD4859
John Diefenbaker prononce un discours à Inuvik

Source: Office national du film du Canada

Sujet: Canada – chef du gouvernement | Territoires du Nord-Ouest – Premières nations

Description: John Diefenbaker prononce un discours debout sur une plate-forme en plein air au cours des cérémonies d’inauguration de Inuvik (Territoires du Nord-Ouest)

Date de création 21 Juillet 1961

Code: MG01/XVII/JGD3643
John Diefenbaker salue une Autochtone et un petit garçon

Source: Office national du film du Canada

Sujet: Canada – chef du gouvernement | Territoires du Nord-Ouest – Autochtone

Description: John Diefenbaker salue, dans la foule, une Autochtone et un petit garçon à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest).

Date de création Juillet 1961

Code: MG01/XVIIJGD3636
John Diefenbaker en compagnie du Chef Brono, du Chef Joe Sangris et du maire de  Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest

Source: Office national du film du Canada

Sujet: Canada – chef du gouvernement | Territoires du Nord-Ouest – Premières nations

Description: John Diefenbaker en conversation avec le Chef Brono de Rae, le Chef Sangris de Yellowknife et le maire de Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest).

Date de création Juillet 1961

Code: MG01/XVII/JGD3635
John Diefenbaker en compagnie d’écoliers à Whitehorse, Yukon

Source: Inconnue

Sujet: Canada – chef du gouvernement | Yukon – Premières nations | École

Description: John Diefenbaker s’adresse aux élèves de l’école élémentaire et secondaire de Whitehorse, de Christ the King School et de la Mission baptiste indienne.

Date de création 26 Septembre 1958

Code: MG01/XVII/JGD3606
John et Olive Diefenbaker en compagnie du Chef William Little Crow à Outlook, Saskatchewan

Source: Inconnue

Sujet: Canada – chef du gouvernement | Saskatchewan – Premières nations | Personnalités | Costume traditionnel

Description: John et Olive Diefenbaker en conversation avec le Chef William Little Crow de la tribu des Sioux lors de la cérémonie inaugurale marquant le début de la construction du barrage sur la rivière Saskatchewan-Sud, à Outlook.

Date de création 27 Mai 1959

Code: MG01/XVII/JGD1176
Le Chef Little Crow de la tribu indienne des Sioux nomme John Diefenbaker, Chef Standing Buffalo

Source: Services photographiques du Gouvernement de la Saskatchewan

Sujet: Canada – chef du gouvernement | Saskatchewan – Premières nations | Cérémonie

Description: À Outlook, Saskatchewan, une foule énorme regarde alors que le Chef Little Crow de la tribu des Sioux place la coiffe indienne sur la tête du Premier ministre John G. Diefenbaker et le nomme Chef Standing Buffalo.

Date de création Mai 1959

Code: MG01/XVII/JGD3451

Discours

Discours de John Diefenbaker à Penetang (Ontario)

Source: Parti progressiste-conservateur du Canada

Sujet: Canada – chef du gouvernement| Canada – droits de la personne

Description:: John Diefenbaker mentionne combine il est attaché au concept d’égalité pour tous les Canadiens malgré l’opposition que cela suscite.

Date de création 2 Mai 1965

Code: MG01/XVIII/T544-PAC180b

Discours de John Diefenbaker à l’Association des progressistes-conservateurs de Sudbury

Source: Parti progressiste-conservateur du Canada

Sujet: Canada – chef du gouvernement| Canada – Premières nations | Canada – droit de vote | Canada - sénateurs

Description:: John Diefenbaker énumère les réalisations de son gouvernement en ce qui a trait aux Premières nations, à savoir l’octroi du droit de vote et la nomination de James Gladstone au Sénat.

Date de création 15 Mai 1965

Code: MG01/XVIII/T543-PAC179b

Discours de John Diefenbaker prononcé au Parc national des Lacs-Waterton (Alberta)

Source: CJOC Radio, Lethbridge

Sujet: Canada – chef du gouvernement| Canada – Premières nations | Canada – droit de vote

Description:John Diefenbaker parle du droit de vote que son gouvernement a octroyé aux Premières nations et de ce que cela signifie pour l’avenir, lors de son investiture comme Chef honoraire des Kanai.

Date de création 27 Juin 1960

Code: MG01/XVIII/T193-PAC44a


Documents

Plus
< Exposition Précédente Prochaine Exposition >