Virtual Exhibits

The Diefenbaker Canada Centre is proud to present our virtual exhibition “Diefenbaker – From Freshman to the World Stage,” funded by the Archival Community Digitization Project. This exhibition features seven themes which highlight important aspects of the Right Honourable John G. Diefenbaker’s achievements and legacy:

  • The Federal Elections of 1957 and 1958
    • On 10 June 1957, confident that his Liberal government would be re-elected, Prime Minister Louis St. Laurent called a federal election.  Convinced that the Liberals, having been in power since 1935, had become arrogant, complacent, and stingy in a time of national prosperity, the Progressive Conservative Party of Canada, with newly-elected leader John G. Diefenbaker, was confident that they could make electoral inroads.

  • The Crown in Canada
    • John Diefenbaker held a deep respect for the monarchy and was a passionate defender of the British Parliamentary system throughout his political career. However, Diefenbaker's time as Prime Minister, fell within a difficult period for British-Canadian relations, as the ties to Britain slowly eroded and Canada grew closer to the United States. Despite this, Diefenbaker's love of the British tradition manifested itself in much of his policy and in his encounters with the Crown.

  • The Canadian Bill of Rights
    • John Diefenbaker, whose reputation was built on his dedication to civil liberties, held a longstanding commitment to developing a Canadian Bill of Rights.  During the minority parliament of 1957-58, his goal of developing human rights legislation was deferred in favour of more pressing political measures. However, once his government gained an overwhelming majority, the issue topped his agenda.

  • The Enfranchisement of Canada's Aboriginal Peoples
    • A dedication to fairness and equality was a driving force of John Diefenbaker's career. Diefenbaker felt that all citizens were entitled to certain essential rights, despite cultural differences.  Throughout his political career he attempted to correct certain aspects of Canada's past injustices, and his government took steps to create harmony between the Federal Government and First Nations peoples.

  • The Appointment of Ellen Fairclough as the First Female Cabinet Minister
    • In 1918, when women were first allowed to vote in Canadian Federal elections, Ellen Louks Fairclough (née Cook) was 13 years old. She was a typical ‘girl of the new day,' and embraced many of the new opportunities available to women. Ellen Cook's life would take an extraordinary course as she would become Canada's first female Federal Cabinet minister.

  • Canada's Role During the Cuban Missile Crisis
    • Following the Second World War, suspicions of growing Soviet influence engulfed the Western world.  Winston Churchill famously declared that an "iron curtain" had descended and the world had been divided between two ideologies. An ideological battle between democracy and communism ensued while the world was both captivated and terrified by the new nuclear age.

  • The Nuclear Question in Canada
    • Throughout his term as Prime Minister, John Diefenbaker struggled to determine whether Canada should acquire nuclear weapons.  In order to meet the requirements of the North American Aerospace Defence Command policy (NORAD), Canada planned to make a significant investment in upgrading its military technology and resources, including Bomarc ground-to-air nuclear missiles.  But internationally, Canada objected to the spread of nuclear weapons and Diefenbaker's cabinet was increasingly divided over the question of whether nuclear warheads should be utilized at all.

Each themes includes, in English and French, an introductory text, digitized primary documents including historic speeches and original photographs from the Diefenbaker Archives, and curriculum-based educational resources. The virtual exhibitions are an integral feature of the Diefenbaker Canada Centre’s ongoing commitment to achieving excellence in the areas of teaching, discovering, preserving, and providing accessible knowledge to virtual audiences.

]The Archival Community Digitization Project (ACDP) is administered by the Canadian Council of Archives in cooperation with Library and Archives Canada (LAC). The ACDP provides contribution funding to Canadian archival organizations for digitization projects of archival records. The Diefenbaker Canada Centre is proud to have been a part of this initiative to develop unique, digitized cultural content, available free of charge via the Internet.

Visit Our Virtual Exhibitions


Le Centre Diefenbaker du Canada est fier de présenter son exposition virtuelle « Diefenbaker –de la scène nationale à la scène internationale », financée par le Programme de numérisation de la communauté archivistique. Cette exposition aborde sept thèmes qui mettent en valeur les importantes réalisations que nous a léguées le très honorable John G. Diefenbaker :

  • Les Élections Fédérales de 1957 et 1958
    • Confiant de voir son gouvernement libéral reconduit, le Premier ministre Louis St. Laurent appelle les Canadiens aux urnes le 10 juin 1957. Mais, convaincus que les Libéraux, au pouvoir depuis 1935, sont devenus arrogants, suffisants et avares à une époque de prospérité nationale, le Parti  progressiste conservateur du Canada et son nouveau chef fraîchement élu, John G. Diefenbaker, sont confiants qu'ils peuvent réussir une percée électorale.

  • La Couronne au Canada
    • John Diefenbaker éprouve un profond respect pour la monarchie et il défendra avec passion le système parlementaire britannique pendant toute sa carrière politique. Toutefois, l'époque où il est Premier ministre (1957-1963) coïncide à une période pendant laquelle les liens avec la Grande-Bretagne s'érodent et où le Canada commence à se rapprocher des États-Unis. Malgré cela, son amour de la tradition britannique se manifeste dans bon nombre de ses politiques et lors de ses rencontres avec la Couronne. 

  • La Déclaration Canadienne des Droits
    • John Diefenbaker, dont la réputation repose sur son engagement envers les libertés civiles, s'est engagé depuis longtemps à élaborer une Déclaration canadienne des droits.  Pendant le parlement minoritaire de 1957-58, des mesures politiques plus importantes prennent le pas sur l'élaboration de lois sur les droits de la personne. Mais une fois que son gouvernement retrouve une majorité écrasante, Diefenbaker remet la question à l'ordre du jour.

  • L’émancipation des Peuples Autochtones du Canada
    • Une volonté de justice et d'égalité était un élément clé de la carrière de John Diefenbaker. Ce dernier était fermement convaincu que tous les citoyens pouvaient prétendre à certains droits essentiels en dépit de leurs différences culturelles et que les Premières nations ne faisaient pas exception à la règle. Durant toute sa carrière politique, il essaya de corriger certains aspects des injustices passées, et son gouvernement prit des mesures pour que les relations entre le Gouvernement fédéral et les Premières nations soient harmonieuses.

  • La Nomination d’Ellen Fairclough, Première Femme Membre d’un Cabinet Ministériel Canadien
    • En 1918, quand les Canadiennes sont autorisées pour la première fois à participer aux élections fédérales, Ellen Louks Fairclough (née Cook) a 13 ans. C'est une jeune fille «typique de la nouvelle ère» qui saisit bon nombre des chances qui s'offrent alors aux femmes. La vie d'Ellen Cook suivra une trajectoire extraordinaire puisqu'elle deviendra la première femme membre d'un cabinet ministériel fédéral au Canada.

  • Le Rôle du Canada Pendant la Crise des Missiles de Cuba
    • À la suite de la Seconde guerre mondiale, le monde occidental s'inquiète de voir s'étendre l'influence soviétique. Winston Churchill déclare qu'un « rideau de fer » vient de s'abattre sur le monde dorénavant divisé entre deux idéologies. Il s'ensuit une lutte idéologique entre la démocratie et le communisme tandis que le monde est à la fois fasciné et terrifié par la nouvelle ère nucléaire.

  • La Question Nucléaire au Canada
    • Tout au long de son mandat de Premier ministre, John Diefenbaker a tenté de déterminer si le Canada devait se pourvoir d'armes nucléaires. Afin de répondre aux exigences du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord  (NORAD), le Canada envisage un investissement important pour améliorer sa technologie et ses ressources militaires, incluant les missiles nucléaire sol-air Bomarc.  Mais le Canada s'oppose à la prolifération des armes nucléaires sur la scène internationale, et le cabinet Diefenbaker est toutefois de plus en plus divisé au sujet de cette question, à savoir si on doit même se servir d'ogives nucléaires du tout.  

Chaque thème comporte, en anglais et en français, une introduction, des documents primaires numérisés dont des discours historiques et des photos originales tirées des Archives Diefenbaker, ainsi que des ressources pédagogiques basées sur le programme d’études. Les expositions virtuelles constituent une caractéristique intégrale de l’engagement continu du Centre Diefenbaker du Canada d’une part, à atteindre l’excellence dans les domaines de l’enseignement, de la découverte et de la préservation et, d’autre part, à rendre des connaissances accessibles à un auditoire virtuel.    

Le Programme de numérisation de la communauté archivistique (PNCA) est administré par le Conseil canadien des archives en partenariat avec  Bibliothèque et archives du Canada (BAC). Le PNCA octroie une aide financière à des établissements archivistiques pour la production de projets de numérisation  de documents archivistiques. Le Centre Diefenbaker du Canada est fier d’avoir pris part à cette initiative et d’avoir développé un contenu culturel numérisé unique, disponible gratuitement sur Internet.

Visitez Nos Expositions Virtuelles