Circuit jeunesse

Introduction: Plantes menacées de la Saskatchewan

Quelles sont-elles, et pourquoi les protéger?

Les plantes sont une partie importante de notre environnement naturel. En Saskatchewan on trouve plus de 1 450 espèces de plantes. Environ 400 d’entre elles sont en danger à cause de la perte d’habitats, de changements climatiques ou encore parce qu’il en reste très peu dans la province. Si ces plantes ne sont pas protégées, elles risquent de disparaitre à tout jamais de la Saskatchewan.

Aide-nous à protéger les plantes en apprenant sur elles ! Clique sur le bouton Plantes menacées de la Saskatchewan (ci-haut) pour voir la liste complète des plantes. Tu pourras ensuite choisir la plante particulière sur laquelle tu veux en savoir plus.

Tu verras que chaque plante a un nom commun (par exemple, « tournesol ») et un nom scientifique (par exemple, « Helianthus tuberosus »). Le nom scientifique est en latin, et il se compose de deux parties : une indique le genre et l’autre l’espèce de la plante. Les noms latins sont utilisés pour qu’ils puissent être compris à travers le monde.

Tu verras aussi la famille à laquelle chaque plante appartient, mais ce qu’il y a de plus intéressant, c’est l’endroit où vit la plante, dans quelle écorégion on la trouve, et pourquoi elle est en danger.

Une fois que tu auras lu au sujet des plantes, fais un saut à la section Ma plante pour essayer les jeux et voir ce que tu as appris !

Écorégions de la Saskatchewan

Une écorégion est un secteur relativement grand de la terre avec des caractéristiques particulières. Chaque écorégion est associée à une combinaison particulière de sols, de formes de relief, et de communautés de plantes et d’animaux. Chaque écorégion porte un nom qui est généralement inspiré de ses caractéristiques dominantes. La Saskatchewan est divisée en 11 écorégions.

Les descriptions et les cartes des écorégions de la Saskatchewan sont adaptées de matériel développé par Environnement Canada, © Droit d’auteur Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par Environnement Canada, 2008. Publié avec l’autorisation du ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.

Écorégions

Hautes terres du lac Selwyn
Les hautes terres du lac Selwyn se trouvent au nord de la Saskatchewan. Cette région est dominée par des roches précambriennes qui forment de vastes hautes terres séparées par des vallées. Les sols restent congelés de façon permanente sur une grande partie de cette zone. Le paysage est composé de crêtes sableuses, de lits de roches et de nombreux lacs. À cause des basses températures et du manque relatif de précipitation, les arbres sont plus petits et les forêts plus ouvertes que dans les autres écorégions de la province. L’épinette noire est très commune dans cette écorégion.

Hautes terres du lac Tazin
Les paysages de cette écorégion située au nord du lac Athabasca sont escarpés. Dans les zones de basses altitudes, le sapin noir pousse sur des tourbières qui reposent sur du pergélisol, tandis que l’épinette noire et le pin de cric occupent les pentes sablonneuses inférieures. L’épinette blanche peut être trouvée dans les vallées et sur les rivages des nombreux petits lacs et cours d’eau de cette écorégion.

Plaine de l’Athabasca
La caractéristique la plus reconnaissable de la plaine de l’Athabasca est le complexe dunaire de sable situé du côté sud du lac Athabasca. L’apparence de cette région est moins rude que celle des hautes terres du lac Tazin. Il y a moins de lacs et de marécages que dans les autres écorégions du nord et les feux de forêt sont fréquents. Le pin de cric, l’épinette et le bouleau sont très communs dans cette écorégion. On y trouve également plusieurs plantes, dont le saule de Turnor, le mouron des oiseaux de sable et le cheveu-herbe de Mackenzie, qui ne poussent nulle part ailleurs au monde.

Hautes terres de la rivière Churchill
Presque 40 % de cette écorégion située au centre nord de la province est recouvert de lacs et de rivières. Les lacs sont longs et étroits et sont alignés suivant la direction du mouvement glaciaire. Des sols sablonneux avec des peuplements de pin de cric et d’épinette noire dominent, quoiqu’il y ait des sols d’argile avec des épinettes blanches et des peupliers faux-tremble dispersés partout dans l’écorégion. Les tourbières éternellement gelées de cette région sont le lieu d’établissement de l’épinette noire et du mélèze d’Amérique (tamarac).

Hautes terres boréales du Centre
Les hautes terres boréales du Centre sont une écorégion variée qui est caractérisée surtout par des sols gris glaiseux, bien que des sols sablonneux faiblement drainés soient aussi trouvés. L’épinette blanche et le peuplier faux-tremble sont communs dans la région, et le pin de cric est trouvé dans des sols sablonneux ou mélangé avec l’épinette noire dans les hautes terres. Le mélèze d’Amérique (tamarac) et l’épinette noire sont dominants dans les tourbières boisées à basse altitude.

Basses terres boréales du Centre
Les basses terres boréales du Centre sont une région plate, marécageuse, à basse altitude située dans la partie centrale-est de la province. Cette écorégion comporte la plupart de la terre forestière la plus productive de la Saskatchewan. Les espèces dominantes d’arbres sont l’épinette blanche, le sapin baumier, le peuplier faux-tremble, l’orme d’Amérique, le frêne vert et l’érable négondo.

Transition boréale
Cette écorégion est à la frontière entre la forêt boréale du nord et les terres arables du sud de la province. Les terres agricoles occupent plus de 70 % de l’écorégion en raison des sols fertiles du secteur. Dans les hautes terres vallonnées, le peuplier faux-tremble est commun. D’autres espèces communes sont l’épinette blanche et le pin de cric.

Tremblaie-parc
La plupart de cette écorégion en Saskatchewan est cultivée. Dans son état naturel le paysage se caractérise par une mosaïque de peupliers et de fétuque. Le Tremblaie-parc est parsemé de lacs et de marécages créés par le mouvement des glaciers dans ce secteur.

Prairie mixte humide
L’agriculture domine cette écorégion. La végétation indigène est confinée aux pâturages incultivables. Elle comprend plusieurs espèces d’élyme ainsi que le cerisier de Virginie, la symphorine de l’ouest, la rose et le chalef argenté.

Prairie mixte
La prairie mixte est l’écorégion la plus aride de la Saskatchewan. Il y a peu de lacs ou de cours d’eau dans ce secteur. Le paysage comprend des plaines de lacs glaciaires, des dunes de sable, du padza et une zone vallonnée, le coteau Missouri. La végétation naturelle est dominée par les élymes, la stipe chevelue et quelques bouteloux gracieux. Les arbustes communs comprennent la symphorine de l’ouest et le chalef argenté.

Hautes terres Cypress
Cette écorégion unique s’élève jusqu’à 500 mètres au-dessus des plaines environnantes. À la base des hautes terres, les sols bruns et les prairies prédominent; une prairie secondaire montane de fétuque revêt les pentes orientées vers le sud, et le pin tordu (pin lodgepole), l’épinette blanche et le peuplier faux-tremble sont trouvés sur les pentes supérieures. On ne trouve le pin tordu dans aucune autre écorégion de la Saskatchewan. Des collines abruptes, des lacs et des ruisseaux caractérisent les hautes terres Cypress.